Rechercher

Les ambassadeurs de la sophro Alphi & Co
Épisode 2

Comment cultiver la communication et la compréhension véritables et oser être réellement soi

00

Saison 1 : Confinée mais accessible, la sophro pour tous ! Episode 2

 

Aujourd’hui, je vais partager avec vous une thématique qui est au cœur de nombreuses séances : le lien à nos émotions.

 

Comme Alphi avez-vous déjà pensé : « J’ai souvent l’impression de jouer des rôles… Je cache alors certaines de mes émotions »

Si l’on décode cela signifie que la recherche, le besoin d’Alphi peut s’exprimer à travers cette question : COMMENT CULTIVER LA COMMUNICATION ET LA COMPREHENSION VERITABLES ET OSER ETRE REELLEMENT SOI ?

 

 

La sophrologie est une discipline facilitatrice d’une communication authentique. Elle rejoint en cela la communication non violente en proposant de nous aider à nous exprimer au plus près de ce que nous ressentons.

L’humain a développé au cours de son existence, une infinité de réactions et de ressentis pour capter l’instabilité de son environnement et s’y adapter, s’y intégrer.

Cependant plus il a avancé dans son évolution, plus l’homme s’est concentré sur le raisonnement, l’analyse, l’amenant à juger, évaluer, quantifier, comparer, ce qui l’a éloigné de sa réalité corporelle et de ses sentiments.

Aussi, lorsqu’il tente d’exprimer ces derniers, il le fait davantage en décrivant une idée du sentiment que le sentiment lui-même. « Je pense que cela ne va pas me plaire », « J’imagine que je devrais être content », autant d’expressions qui ne traduisent pas ce que nous ressentons réellement. Il est important de renouer avec soi.

Pour accéder à une connaissance de soi, il convient d’entrer en compréhension de ce qui se passe en soi ; au lieu de chercher à enfouir, oser révéler, et entrer en lien avec ce que l’on éprouve réellement.

Que se passe-t-il à l’intérieur ? Je sens de la peine, la joie, la frustration, l’amour, je me sens agacé(e), décontracté(e), étouffé(e), comblé(e)… Les émotions et sentiments sont portés par le verbe sentir. Chacun de ces éprouvés passe par des sensations corporelles, et qui mieux que le corps nous permet de les ressentir ? Le ressenti est une manifestation corporelle.

La communication sincère et stimulante, gage d’une compréhension véritable, est en grande partie liée à une perception juste de nos propres ressentis, c’est pourquoi il est nécessaire de comprendre ceux-ci à leur source.

La sophrologie propose de renouer avec une écoute authentique et objective de nos ressentis. Pour entendre les messages transmis par le corps, elle s’appuie sur deux éléments clés :

  • elle utilise la respiration; le système respiratoire est à la source de la vie ; il permet d’oxygéner notre organisme et est l’élément central de notre physiologie et de notre système nerveux autonome sur lequel nous pouvons avoir une action volontaire en activant par exemple la respiration diaphragmatique pausée : j’inspire (mon diaphragme de contracte, s’aplatit et mon abdomen se relâche), j’expire de manière un peu plus prolongée puis je marque un temps de pause (que l’on allonge graduellement)
  • elle développe une attitude d’accueil inconditionnel, sans apriori ni jugement, de ce qui est révélé au cours de la pratique, ce qui nous entraîne à affiner notre perception des messages intérieurs.

 

Ainsi, développement  d’une écoute corporelle juste de soi et communication authentique donc compréhension profonde sont ainsi intimement liées !

Autrement dit, la communication à soi favorise la communication à l’autre… Plus besoin de nous cacher, nous nous sentons en accord !! L’intérieur et l’extérieur peuvent interagir de manière libre et authentique 😉

Nathalie-Moyne-Sophrologie-logo-1000x400